Dossier crypté sur votre Dropbox avec SafeMonk

Certaines personnes souhaitent stocker des données sensibles sur leur Cloud, en l’occurrence Dropbox.
Celui ci offre bien évidement un niveau de sécurité exemplaire, chiffrement AES-256 bits et protocole SSL (Secure Sockets Layer).
SafeMonk va beaucoup plus loin en terme de sécurité !

Mi-septembre, Box expliquait chercher des solutions techniques pour rassurer ses clients après le scandale Prism. Et notamment réfléchir à une offre intégrant un chiffrement de bout en bout des données, avec des clés qui seraient gérées par ses clients.

SafeNet s’engage sur cette piste avec son outil SafeMonk. Celui-ci permet de dédier un dossier sur Dropbox à des documents chiffrés en AES avec des clés sur 256 bits. Ces documents peuvent être placés dans des sous-dossiers qui peuvent eux-même être partagés avec des tiers. Mais ces derniers doivent impérativement disposer de SafeMonk pour en consulter le contenu. Car celui-ci est chiffré sur le poste de l’utilisateur. Et il y est à l’abri des regards indiscrets : tant que l’utilisateur de l’ordinateur ou du smartphone ne s’est pas authentifié auprès de SafeMonk, le contenu de son dossier dédié dans Dropbox lui est parfaitement inaccessible.

Chaque dossier partagé au sein du dossier SafeMonk, dans Dropbox, dispose de sa propre clé de chiffrement. La clé maître est chiffrée avec une clé RSA propre à l’utilisateur qui est elle-même protégée par son mot de passe.

Le niveau de sécurité est tel, que de grandes entreprises utilisent la version « Enterprise » de ce programme.
Vous pouvez dès maintenant stocker en ligne vos documents les plus sensible sans l’ombre d’un problème.

Client Windows, c’est par ici : https://www.safemonk.com/
C
lient Android, c’est par là : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.safemonk&hl=fr

Sur Android, vous êtes obligé d’ouvrir votre dossier « SafeMonk » avec l’application SafeMonk et non pas avec DropBox car sinon vos données seront illisibles !
Pour le reste de vos dossiers, utilisez DropBox comme d’habitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *